Les vaisseaux d’Albator

Posted By on August 7, 2019

Les différentes incarnations d’Albator ont pris les commandes de plusieurs vaisseaux au gré des cycles sans fin de la Boucle du Temps. Matsumoto a révélé en interview qu’il y aurait en tout sept vaisseaux. Voici ceux déjà apparus dans les œuvres du mangaka. Cet article se base donc essentiellement sur la chronologie des vaisseaux donnée dans le dernier manga en date, à savoir Capitaine Albator ~ Dimension Voyage. Nous avons fait le choix d’ignorer la chronologie de L’Anneau des Nibelungen, qui semble exister dans son propre espace-temps, ainsi que les différentes adaptations animées, rarement compatibles entre elles ou avec les mangas d’origine.

 

Le premier Deathshadow

Il s’agit du premier vaisseau d’Albator. Il apparaît pour la première fois dans Cosmoship Yamato, à l’époque où Albator devait être Mamoru Kodai, le frère porté disparu du jeune héros Susumu. Il réapparaîtra par la suite dans Diver Zero, ainsi que dans les histoires courtes The Tochirô et Waga Seishun no Harlock ~ The Tochirô II, puis dans les nouvelles estampillées Gun Frontier II (ces trois dernières œuvres sont inclues dans le recueil Harlock & Tochirô Collection). Si sa silhouette générale reste la même entre toutes ces histoires, ainsi que sa poupe caractéristique en forme d’hexagone, les détails du design changent légèrement d’un récit à l’autre, comme si Matsumoto lui-même n’était jamais totalement satisfait.

 


GUN FRONTIER II © 2017 Leiji MATSUMOTO / Akita Publishing

 

Le Phantom Deathshadow

Ce Deathshadow à la proue “cornue” apparaît pour la première fois dans l’histoire courte Deathshadow, le Cuirassé de l’Espace, incluse dans le recueil 24 histoires d’un temps lointain. Cette histoire publiée en 1975 est une sorte de “pilote” du manga Capitaine Albator, le Pirate de l’Espace. Cette version du vaisseau sera plus tard utilisée dans le film L’Arcadia de ma Jeunesse et la série Mugen Kidô SSX (Albator 84), avec un design un peu retravaillé qui sera à son tour repris dans le manga L’Anneau des Nibelungen.

Le manga Dimension Voyage y fait référence sous le nom Phantom Deathshadow.

 


KAERAZARU TOKI NO MONOGATARI © 1998 Leiji MATSUMOTO / Akita Publishing

 

Le premier Arcadia

Comme évoqué en introduction, le manga Capitaine Albator ~ Dimension Voyage donne une chronologie précise des différents vaisseaux nommés Arcadia. L’Arcadia à la proue en forme de bélier frappé du symbole de la tête de mort serait donc le premier Arcadia, créé mille ans avant l’invasion des Sylvidres par le Tochirô de cette époque. Le manga suggère qu’il s’agit de celui du film L’Arcadia de ma Jeunesse, puisqu’on le voit s’extraire du sol comme dans une célèbre séquence de ce film.

 


CAPTAIN HARLOCK JIGEN KOKAI © 2015 Leiji MATSUMOTO / Kouiti SHIMABOSHI / Akita Publishing

 

Le deuxième Arcadia

Il s’agit de l’Arcadia vu dans Capitaine Albator, le Pirate de l’Espace et Dimension Voyage. Dans ce dernier, Tochirô explique à Albator qu’il s’agit d’une modification d’un vaisseau Yukikaze (“blizzard”) M-31881-99 de classe Kagerô (“mirage”). Ce nom n’est pas anodin, puisque Mamoru Kodai de Yamato (évoqué plus haut) commandait justement un vaisseau nommé le Yukikaze. Tochirô ajoute par ailleurs que ce modèle de vaisseau ressemble au Deathshadow de la flotte Gaïa, un clin d’œil au fait que cette version de l’Arcadia était parfois appelée “Deathshadow II” voire “Arcadia Deathshadow” dans certaines séries animées.

À noter que dans la série animée Albator 78 cet Arcadia est bleu, tandis que dans le manga de Matsumoto il était vert, comme en témoigne la planche en couleurs ci-dessous. Dimension Voyage a fait le choix de reprendre la couleur bleue.

 


UCHU KAIZOKU CAPTAIN HERLOCK © 1977-1979 Leiji MATSUMOTO / Akita Publishing

 

Le troisième Arcadia

Ce troisième vaisseau apparaît dans Dimension Voyage. Il s’agit d’une modification du premier Arcadia, commencée par l’incarnation de Tochirô contemporaine à l’invasion des Sylvidres, et terminée par Yattaran et Maji au cours du conflit contre les femmes végétales. Cet “Arcadia III” possède une batterie de canons supplémentaire et des moteurs plus performants, faisant de lui une véritable “arme ultime”.

 


CAPTAIN HARLOCK JIGEN KOKAI © 2015 Leiji MATSUMOTO / Kouiti SHIMABOSHI / Akita Publishing

 

Le Great Arcadia

Ce vaisseau de guerre dessiné par le mecha-designer Katsumi Itabashi devait originellement apparaître dans l’ultime chapitre de L’Anneau des Nibelungen, Götterdammerung. Toutefois, le manga fut interrompu avant que cette version intimidante de l’Arcadia puisse entrer en scène. Nous en parlons plus en détail sur cette page.

 


© 2015 Leiji MATSUMOTO & Katsumi ITABASHI / Shogakukan

 

 

L’Arcadia Sengoku

Cet Arcadia rouge à la silhouette très particulière et à la proue crantée apparaît dans le projet Sengoku no Arcadia et ses dérivés, comme le webcomic Dokuganryû Masamune. Peu d’informations sont pour l’instant disponibles à son sujet. Nous lui avons attribué le nom “Arcadia Sengoku” en référence à l’œuvre où il apparaît, mais nous ignorons à l’heure actuelle s’il a un nom “officiel”.

 


SENGOKU NO ARCADIA © 2019 Leiji MATSUMOTO & Anajiro

 

On constate donc que sept versions du vaisseau ont d’ors-et-déjà fait leur apparition dans les différents mangas de Matsumoto ! Reste à savoir si le mangaka faisait spécifiquement référence à sept versions de l’Arcadia ou bien s’il incluait les deux Deathshadow dans son calcul…

 

Hors-catégorie : Le Death Shadow

Ce vaisseau aux airs de Nautilus apparaît dans Dai-Kaizoku Captain Harlock, une histoire courte de 1970 qui pour la première fois met en scène Albator en pirate de l’espace. Il porte le nom Death Shadow, en deux mots, et son design est très différent de ses successeurs. Il s’agit donc d’une sorte de “prototype”, que nous incluons néanmoins dans cette liste pour des raisons d’exhaustivité.

 


DAI-KAIZOKU CAPTAIN HARLOCK © 1970 Leiji MATSUMOTO

 


Comments

Comments are closed.