L’Arcadia du Crépuscule

Posted By on May 17, 2016

Lorsque Leiji Matsumoto entame l’ultime chapitre de son Anneau des Nibelungen, Götterdämmerung, en 2002, il annonce la couleur dès la première planche (ci-dessous) : un combat épique se prépare. “Sur tous les vaisseaux, du Deathshadow au Great Arcadia, flotte la bannière à tête de mort ! Enfin est venu l’age du grand pirate de l’espace, le Capitaine Harlock ! C’est le début de la fin pour le monde des Dieux autoproclamé par Wotan. Le Crépuscule des Dieux a commencé !”

 

 

Gotterdammerung (2)
NIBELUNG NO YUBIWA © 2002 Leiji MATSUMOTO / Shinchosha Co.

 

“Great Arcadia”, voilà un nom qui attire notre attention. La majuscule à “Great” semble indiquer qu’il ne s’agit pas simplement de l’Arcadia bien connu des fans, mais d’un autre modèle, supposément supérieur, plus grand et plus puissant. En bref, l’ultime vaisseau d’Harlock, qui de toute évidence jouera un rôle clé dans le combat à venir contre les Dieux du Valhalla. Toutefois, la suite du récit vient troubler cette interprétation, et on ne sait plus trop si le Great Arcadia est supposé être un vaisseau à part entière ou juste un nouveau nom pour l’Arcadia “classique”… qui est également appelé “Arcadia n°2”, histoire de rendre le tout encore plus nébuleux ! Et la traduction anglaise du manga, souvent assez bancale, n’aide malheureusement pas à s’y retrouver… Pour ne rien arranger, Götterdämmerung sera interrompu et cette affaire ne sera donc jamais tirée au clair.

 

Gotterdammerung (11)NIBELUNG NO YUBIWA © 2002 Leiji MATSUMOTO / Shinchosha Co.

 

Pourtant, le mecha designer Katsumi Itabashi avait bel et bien dessiné en 2002 un nouvel Arcadia pour L’Anneau des Nibelungen. On peut retrouver ses dessins dans l’artbook Rei-jigen Kikai Kikô. Simplement appelée 新アルカディア (Shin Arcadia, “nouvel Arcadia”), cette version du vaisseau pirate possède des lignes agressives : c’est un behemoth d’acier, un véritable navire de guerre qu’on imagine tout à fait tenir tête à Wotan et ses sbires. Si elle ne donne pas plus d’informations quant au contexte dans lequel ce vaisseau devait apparaître, la légende de l’illustration nous indique que l’objectif d’Itabashi était de donner “une impression de force brute traversant le vaisseau de la proue à la poupe”.

 

Great_Arcadia1
© 2015 Leiji MATSUMOTO & Katsumi ITABASHI / Shogakukan

 

L’existence de ce design semble confirmer qu’Harlock aurait bien commandé un nouveau vaisseau dans la suite de Götterdämmerung. On peut supposer que, comme dans les autres histoires du Leijiverse, Tochirô serait mort pendant la réalisation de cet ultime Arcadia, et que son âme aurait alors habité son ordinateur de bord, lui conférant des capacités hors du commun. Telle l’épée Notung dans l’opéra de Wagner, brisée et reforgée, que Siegfried utilisa pour briser la lance de Wotan, le Great Arcadia serait alors devenu l’arme capable de mettre un terme à la domination des Dieux…

 

Great_Arcadia2© 2015 Leiji MATSUMOTO & Katsumi ITABASHI / Shogakukan

 

Pour l’anecdote, le design d’Itabashi fait une petite apparition dans Götterdämmerung : dans cette planche prenant place dans le chantier naval de Tochirô. Sa présence à ce moment de l’histoire semble être une gaffe de la part de Matsumoto, puisque que lorsque l’Arcadia décolle quelques pages plus loin, il s’agit du design classique !

 

Gotterdammerung (217)NIBELUNG NO YUBIWA © 2002 Leiji MATSUMOTO / Shinchosha Co.


Comments

Comments are closed.