Warrius Zero, la casquette du héros

Posted By on July 12, 2020

Capitaine Albator ~ Dimension Voyage prend un malin plaisir pour faire apparaître des personnages issus des quatre coins du Leijiverse. Si certains de ces caméos sont attendus (Maetel, Emeraldas…), d’autres le sont nettement moins. Ce fut donc une vraie surprise pour les lecteurs de voir débarquer, à la fin du neuvième volume du manga, le commandant Warrius Zero.

Warrius est un personnage créé pour le jeu vidéo Cosmowarrior Zero de Taito, sorti sur PlayStation en mai 2000. Dans ce jeu d’action, le joueur incarnait Warrius, un commandant de la flotte terrienne chargé de traquer ses anciens amis et compagnons d’arme devenus pirates de l’espace : Albator, Tochirô et Emeraldas. Au cours de son périple, Warrius rencontrait et affrontait d’autres personnages (comme la chasseuse de prime La Sylviana et le mercenaire Grenadier), avant de révéler un plan diabolique des Métanoïdes, menés par la troublante Helmatia, sosie de la femme décédée de Warrius. Beaucoup parmi les fans du Leijiverse remarquèrent les parallèles entre l’histoire de Warrius et celle de Faust, le père de Tetsurô, et certains imaginaient même à l’époque qu’il s’agissait en réalité d’un seul et même personnage.


Recherches pour le character-design de Warrius Zero dans le jeu vidéo Cosmowarrior Zero.
COSMOWARRIOR ZERO © Taito Corp 1999, 2000 © Leiji MATSUMOTO

Si le jeu ne remporta pas un très grand succès, il suscita suffisamment d’intérêt pour mettre en chantier une adaptation en série animée, diffusée en 2001 : c’est la série sortie en France chez Kazé sous le titre un peu trompeur (mais certainement plus vendeur) La jeunesse d’Albator. La série reprend certains éléments et personnages du jeu, mais avec une nouvelle intrigue. Dans cette version, Zero ne connait Albator que de réputation, et n’a pas combattu à ses côtés par le passé.

Suite à l’invasion de la Terre par les Machinners menés par le sinistre Zeth Vôdar, le gouvernement terrien demande à Zero de traquer les pirates de l’espace qui mettent en péril le fragile traité de paix. Il se voit remettre le commandement du Karyû, fierté de la flotte indépendante, pour accomplir sa mission. Mais s’il a perdu femme et enfant pendant la guerre, Zero n’est pas pour autant ivre de vengeance.


Warrius Zero dans la série animée Cosmowarrior Zero.
COSMOWARRIOR ZERO © Project Zero / Leiji Matsumoto

Commandant raisonnable et droit dans ses bottes, doté d’un très grand sens moral, Warrius veut croire en la possibilité pour humains et Machinners de vivre en paix. Cet espoir est symbolisé par la planète Dai Technologia qu’il décidera de défendre. Sa personnalité calme et optimiste en font un contrepoint très intéressant pour Albator, intense et taciturne. Malgré leurs caractères opposés, les deux hommes ne sont pas si différents, et partagent même des idéaux très similaires. Ils reconnaissent d’ailleurs volontiers qu’ils auraient pu être bons amis dans d’autres circonstances.

Warrius ne se laisse pas dévorer par ses démons, ce qui lui vaudra de devenir rapidement un personnage très populaire parmi les fans du Leijiverse. C’est un héros certes plus conventionnel qu’Albator, mais il occupe ainsi une niche laissée jusque-là vacante dans le Leijiverse.


Warrius Zero dans Capitaine Albator ~ Dimension Voyage.
CAPTAIN HARLOCK JIGEN KOKAI © 2015 Leiji MATSUMOTO / Kouiti SHIMABOSHI / Akita Publishing

Dans Dimension Voyage, Warrius commande le Karyû, mais a connu Albator au sein de la flotte Gaia. Si les deux hommes ont suivi des chemins différents, ils sont restés en bons termes. Warrius apportera une aide discrète mais décisive aux pirates de l’espace, en leur permettant d’accéder à la forteresse du Trident, où repose l’Arcadia n°3 conçu par Tochirô. Malgré sa courte apparition, cette version de Warrius a conservé tout son capital sympathie.


Comments

Comments are closed.