Tochirô, héros malgré lui

Posted By on June 9, 2013

Tochirô Oyama est un personnage central dans toute l’œuvre de Matsumoto. Déjà préfiguré par le héros d’Otoko Oidon en 1971, il apparaît sous sa forme définitive avec Gun Frontier en 1974. Petit bonhomme binoclard, dissimulé derrière un poncho et arborant un sombrero troué d’impacts de balles, Tochirô s’oppose à tous les stéréotypes de héros. C’est pourtant lui, plus qu’Albator, qui occupe le devant de la scène dans les mangas où il apparaît – comme c’est le cas de L’Anneau des Nibelungen. Dans Gun Frontier, c’est un samouraï vagabond en quête de son clan émigré dans l’ouest sauvage. Cette apparence de “desperado” ne le quittera plus.

 

Tochirô ne cesse d’inspirer Matsumoto, au point d’en faire des ersatz dans nombre de ses mangas : ainsi même Tetsurô, le jeune héros de Galaxy Express, ira jusqu’à lui emprunter le poncho et le sombrero. Rongé par un mal incurable, Tochirô finira par s’éteindre, causant le chagrin inconsolable d’Emeraldas, sa compagne, et d’Albator, son meilleur ami. Malgré cela, sa présence invisible continuera de hanter les pages des mangas respectifs de ces deux derniers personnages – au sens propre, puisque c’est l’esprit même de Tochirô qui habitera l’ordinateur central de l’Arcadia, dont il fut le concepteur. Plus qu’un ami ou qu’un amant, Tochirô apparaît comme un véritable symbole, celui qui donnait à ses compagnons les moyens de vivre libres. Au moment de sa mort, il les laisse comme orphelins. Il joue donc un peu le rôle de Siegmund qui lèguera l’épée Notung (ici l’Arcadia) à Siegfried / Harlock…

Dans L’Anneau des Nibelungen, Tochirô est toujours vivant, mais la maladie est déjà là. Et on ne peut qu’admirer la force de la volonté de Tochirô, qui, à aucun moment, ne se laisse aller au désespoir et continue de braver la mort avec insolence et insouciance – peut-être justement parce qu’il se sait déjà condamné. Féru de voitures de collection, de technologie et de jolies femmes, maniant un humour ravageur et potache, sa personnalité crève littéralement la page (à défaut de l’écran). Tochirô représente l’essence même du héros de Matsumoto : un homme dont les qualités, la générosité, le courage, l’intelligence (et un certain sens de l’absurde), comptent plus que l’apparence physique.

 


NIBELUNG NO YUBIWA © 2002 Leiji MATSUMOTO / Shinchosha Co.


Comments

Comments are closed.