L’Opéra Mythique

Posted By on June 9, 2013

Œuvre majeure de toute une vie, Der Ring des Nibelungen de Richard Wagner est un opéra colossal totalisant plus de quatorze heures de musique. Matsumoto raconte qu’enfant, il avait assisté à la diffusion de l’ensemble de l’œuvre sur la chaîne japonaise NHK. Bien que s’étant endormi en cours de route (ce qu’on ne peut guère lui reprocher), il a associé ce qu’il entendait à des images issus de sa propre imagination, posant les bases du projet d’adaptation en manga que nous connaissons aujourd’hui. S’ouvrant sur le vol de l’Or, l’épopée de Wagner se termine avec l’incendie du domaine des Dieux et l’effondrement de leur empire. La malédiction de l’Anneau, qui éveille dans le cœur des hommes le désir de puissance, aura causé la perte de tous ceux qui en auront été en contact avec le bijou maléfique.

 

Le Crépuscule des Dieux de Wagner n’est pas une bataille épique et désespérée comme chez les scandinaves, mais plutôt une tragédie intimiste. Rappelons qu’au cours du Ragnarök, les géants, menés par Loki, se révoltent contre les Dieux, provoquant une bataille fortement pyrotechnique. Le résultat sera l’anéantissement des deux camps, la destruction du Walhalla et le début d’un nouvel âge, celui des hommes. Chez Wagner, le Ragnarök est sous-entendu (notamment par les paroles de Loge/Loki à la fin du Prologue) mais n’occupe jamais le devant de la scène : l’embrasement de Walhalla est ainsi davantage lié à l’immolation finale de Brünhilde plutôt qu’aux conflits divins sous-jacents.

 

Matsumoto s’inspire assez librement de l’œuvre de Wagner : si l’on en retrouve les grandes lignes (l’or du Rhin, Alberich, le Walhalla, les Dieux…), le mangaka les mêle à ses propres thèmes favoris et à ses personnages fétiches. De nombreux éléments de l’opéra d’origine sont recyclés de manière souvent astucieuse : ainsi, le Tarnhelm d’Alberich, casque qui lui permet de changer d’apparence, devient dans le manga un masque grimaçant et anonyme. La forteresse du Walhalla devient une titanesque station spatiale qui évoque irrésistiblement l’Etoile Noire de Star Wars. Quant à l’épée Notung, elle devient tout simplement le vaisseau pirate, l’Arcadia !

 

NIBELUNG NO YUBIWA © 2002 Leiji MATSUMOTO / Shinchosha Co.

Dans l’opéra, c’est au sommet d’une montagne que Wotan enfermera sa fille rebelle…


Comments

Comments are closed.