Cogwheels of Chronograph

Posted By on August 28, 2019


© 1999 Leiji MATSUMOTO / NHK Publishing

Titre japonais : 時の歯車 ~ 機械幻想スイス紀行 / Toki no Haguruma ~ Kikai Gensō Suisu Kikô

Publication originale : 1999

À la fin des années quatre-vingt dix, la branche édition de la NHK (Nippon Hôsô Kyôkai ou “compagnie de diffusion du Japon”, l’entreprise publique qui gère les stations de radio et de télévision du service public japonais) décide d’envoyer Leiji Matsumoto en Suisse pour y rencontrer ses maîtres horlogers. Une seule consigne : “Laisse parler ton cœur et montre-nous le romantisme des ateliers d’horlogerie”. Grand passionné de montres et de cadrans en tous genres, Matsumoto ne se fait pas prier et ce livre (dédicacé, à la manière typique du mangaka, à son chat Mii-kun et à tous les passionnés de chronographes) est un compte-rendu de ce voyage. Il y relate notamment de sa visite des locaux d’Omega et des ateliers Blancpain, où les horlogers travaillent toujours à l’ancienne.

 


De gauche à droite : le président d’Omega, Leiji Matsumoto et la fille de ce dernier.
© 1999 Leiji MATSUMOTO / NHK Publishing

 

Le titre japonais de l’ouvrage est Toki no Haguruma ~ Kikai Gensô Suisu Kikô, que l’on peut traduire par “Les rouages du temps ~ Rêveries mécaniques d’un voyage en Suisse”. Ceux qui espéraient un carnet de voyage dessiné, à la manière de Chikyû Mazone no Uchûbito, seront forcément déçus : pas de dessins dans ce volume, à l’exception d’une jolie carte à l’aquarelle de la Suisse, montrant les endroits visités par Matsumoto. Seules quelques photos prises durant le voyage (certaines en noir et blanc, d’autres en couleurs) sont là pour agrémenter la lecture. Le dernier tiers du livre n’est autre qu’un catalogue de montres issues de la propre collection de Matsumoto, illustré de nombreuses photos.

 


© 1999 Leiji MATSUMOTO / NHK Publishing

 

La réalisation de ce livre a par ailleurs donné lieu à une belle coopération puisqu’Omega proposera l’année suivante une version Galaxy Express 999 de son célèbre modèle Speedmaster, limitée à 1999 exemplaires (bien entendu).


Comments

Comments are closed.