Majo Tenshi

Posted By on September 13, 2014


© 1999 Leiji MATSUMOTO / Kodansha Ltd.

Titre : 魔女天使 / Majo Tenshi

Date de parution : 1978 – 1979

Majo Tenshi (“L’Ange-Sorcière”) est un manga s’adressant à un public plutôt jeune (on n’y trouve ni violence, ni érotisme), mais qui possède néanmoins une ambiance très particulière. Il semble que Matsumoto y revisite à sa manière les histoires de fantômes et autres légendes urbaines dont les japonais sont friands.

Tout commence pourtant comme 99% des mangas de Matsumoto, lorsqu’un écolier aux jambes arquées nommé Kejime Monono (jeu de mots avec “Mononoke”, qui signifie “créature étrange, surnaturelle”) découvre dans sa chambre une sublime jeune femme portant le doux nom Rei Tokinowa (a-t-on besoin de réexpliquer l’importance du concept de “Toki no wa”, la Boucle du Temps, dans l’imaginaire du mangaka ?)

Sauf que Kejime découvre bien vite qu’il est le seul à pouvoir la voir ou interagir avec elle ! La belle Rei serait-elle un fantôme ? Et si oui, alors pourquoi hante-t-elle le brave Kejime, qui n’avait vraiment pas besoin de ça ? Sous ses faux airs de version japonaise de Ma sorcière bien aimée, Majo Tenshi est un joli manga de Matsumoto, dans lequel il sort un peu de son registre habituel pour proposer une histoire de hantise originale ponctuée de scènes tantôt drôles, inquiétantes, mélancoliques ou oniriques.

Merci à Chron dont l’aide précieuse a permis de rédiger cette fiche.


© 1999 Leiji MATSUMOTO / Kodansha Ltd.


Comments

Comments are closed.