Yuzuru Shimazaki

Posted By on August 20, 2019


Autoportrait
© Yuzuru SHIMAZAKI

 

Née le 20 août 1962, la dessinatrice Yuzuru Shimazaki (de son vrai nom Etsuko Takenokoshi) commence sa carrière de mangaka en 1981, alors qu’elle est encore étudiante, avec Oyaji no Nichiyôbi, un manga publié dans la revue Deluxe Margaret de Shueisha. Ses études terminées, elle dessine des histoires courtes pour les numéros spéciaux du Shônen Sunday, et travaille également dans l’animation. C’est en 1985 qu’elle adopte le nom de plume Yuzuru Shimazaki, avec la publication de Seiryû no Shinwa dans le Shûkan Shônen Magazine de Kôdansha. Elle connaîtra son premier grand succès en 1987 avec la série THE STAR. Tout au long des années quatre-vingt-dix elle alterne séries grand public et mangas historiques.

En 2004, alors qu’elle vient de terminer son manga LION, elle se lance dans un projet lié à l’univers de Leiji Matsumoto : la réalisation d’un nouveau manga Uchû Senkan Yamato. Malheureusement, le projet sera finalement abandonné, peut-être en raison des troubles juridiques qui secouent alors la marque, à moins que ce ne soit à cause de la tendinite dont elle souffre à l’époque, qui l’oblige à mettre en pause sa carrière de mangaka. Après avoir repris son activité, elle publie plusieurs séries courtes, ainsi que le drame historique Hanakanzashi Torimonochô (adapté du célèbre roman On’narôhishô, “la prison des femmes”, de Fûtarô Yamada). Ce manga sera publié de 2006 à 2009 sur MiChao!, le magazine online de Kôdansha.

Elle renoue avec l’univers de Leiji Matsumoto en 2016 en dessinant le récit de 16 pages Captain Harlock Tanjô Monogatari (“L’histoire de la naissance du Capitaine Harlock”) pour le mook Matsumoto Leiji Dai Kaibô. Cela lui ouvrira les portes d’une reprise de Gun Frontier, puis de Galaxy Express 999.

Dans une interview donnée dans le mook Meisaku Anime Dai Kaibô, Shimazaki donne quelques détails supplémentaires au sujet de sa relation avec le Leijiverse. Elle cite notamment L’esprit de l’arbre mort, un des récits du recueil 25 histoires d’un monde en 4 dimensions, comme étant son histoire favorite de Matsumoto. Son personnage favori de Galaxy Express 999 est Tetsurô, en raison du courage, de la compassion et de l’empathie dont il fait preuve envers autrui. Son chapitre favori de ce même manga est L’Illusion du monde des 4 tatamis et demi (tome 1, 10e arrêt). La mangaka y explique également que sa version de Galaxy Express 999 est sous-titrée Another Story (“une autre histoire”) car Leiji Matsumoto a toujours l’intention de dessiner sa propre suite au manga d’origine. Another Story entraînera donc Maetel et Tetsurô dans des aventures inédites.

Son blog peut être visité à l’adresse suivante : http://yuzusima.blog75.fc2.com/

 

(Note : la page Wikipedia japonaise de Yuzuru Shimazaki a servi de référence pour établir cette biographie.)

 

Quelques œuvres notables du Leijiverse :

Gun Frontier ~ Harlock & Tochirô Seishun no Tabi (2016)
Galaxy Express 999 Another Story ~ Ultimate Journey
(2018)

 


Comments

Comments are closed.