La Quête du Graal

Posted By on August 17, 2013

Le Graal n’a pas toujours été la coupe contenant le sang du Christ. Ce n’est pas un objet tangible : c’est la clé, non pas de l’immortalité au sens strict (n’en déplaise au bon docteur Jones) mais de la re-fertilisation d’un pays qui dépérit lentement. Ce qui, en réalité, est aussi une forme d’immortalité puisqu’il s’agit ni plus ni moins de perpétuer la lignée.

Dans l’une des versions les plus anciennes du mythe, c’est un jeune chevalier du nom de Peredur qui est le vainqueur de l’épreuve. Le départ de Peredur de sa forêt, où il vit seul avec sa mère, coïncide avec la mort de celle-ci. Lancé à la recherche du Graal à travers des terres stériles, Peredur est une première fois confronté au Graal mais rate l’épreuve : en effet, une mystérieuse jeune femme (en réalité Hélaine, la propre fille de Pellès, le Gardien du Graal) s’approche, portant quelque chose dissimulé sous un voile. Peredur, trop timide, n’ose pas demander à voir sous le voile alors que c’était là le Graal, l’objet de sa quête… Ayant rassemblé ses forces, une seconde chance lui est donnée : triomphant de son inhibition, Peredur soulève le voile : le mal qui rongeait le pays est chassé, un nouveau cycle de vie commence. Il apprend alors que Pellès n’était autre que son oncle, lequel meurt en ayant transmis le secret de la vie à une nouvelle génération. Le jeune chevalier est devenu un adulte.

La quête du Graal est très visible chez Matsumoto avec Galaxy Express 999. Un jeune garçon, Tetsuro, est élevé par sa mère dans une région reculée. La mort de celle-ci coïncide avec son départ pour la ville. Désormais à la recherche de l’immortalité, il part vers la planète où les hommes se font mécaniser. Il se fait accompagner dans son voyage par une mystérieuse jeune femme, Maetel, dont les intentions restent mystérieuses. Arrivé à destination, il est confronté à la reine Promethium, la mère de Maetel, et à un choix cornélien : l’immortalité – mais la stérilité – des machines, ou la fertilité – mais la mortalité – de l’humanité. Sans le savoir, son choix conditionnera le futur de l’univers tout entier, car il représente la nouvelle génération… Maetel est donc ici l’équivalent d’Hélaine : elle donne des indices à Tetsuro tout au long du voyage, mais sans jamais essayer de lui forcer la main. Elle garde le Graal voilé : c’est à Tetsuro de prendre la décision finale.

A noter que dans le film Adieu Galaxy Express, le personnage de Faust, qui se révèle être le père de Tetsuro, vient compléter la figure de Pellès par son lien de parenté avec le héros. D’ailleurs Faust, vaincu par Tetsuro, se laissera mourir…


GINGA TETSUDO 999 © 1997 Leiji MATSUMOTO / Shogakukan Inc.


Comments

Comments are closed.