Midori no Tenshi

Posted By on September 7, 2014


© 2006 Leiji MATSUMOTO / Shogakukan Inc.

Titre : 緑の天使 / Midori no Tenshi

Date de parution : 1959

Midori no Tenshi (“L’Ange Vert”), également publié sous le nom Gin no Tani no Maria (“Maria de la Vallée d’Argent”), est un manga de type shôjo (manga pour jeunes filles) dessiné par Matsumoto en 1959, à l’époque où il signe encore ses œuvres sous le nom Akira. Se déroulant à deux époques, cette saga romantique et tragique est un hommage au grandes fresques hollywoodiennes, notamment celles de Cecil B. DeMille.

L’histoire de Midori no Tenshi démarre dans un passé lointain et mythique. Dans cette première partie aux allures de péplum, le lecteur assiste aux dernières heures du royaume d’Atlantis, déchiré par la guerre et la vengeance. Puis, à mi-volume, le manga change de lieu, d’époque et de genre. Plusieurs milliers d’années après la chute d’Atlantis, le manga s’intéresse aux mésaventures d’un jeune peintre allemand tombé sous le charme d’une mystérieuse jeune fille, peut-être une nymphe de la forêt… Mais des forces sombres conspirent pour les empêcher de se retrouver.

Malgré le dessin naïf et fortement “tezukien”, on retrouve déjà dans Midori no Tenshi la touche typique de Matsumoto : au travers de ses personnages réincarnés au fil des époques, on assiste aux prémices de la fameuse “boucle du temps”, et l’influence de Wagner est déjà là…

 


© 2006 Leiji MATSUMOTO / Shogakukan Inc.


Comments

Comments are closed.