Les origines du clan Harlock

Posted By on July 22, 2016

D’où vient Harlock ? Dans Gun Frontier, Franklin Harlock Jr. se décrit d’abord à Shinunora comme un “descendant d’occidentaux”. Puis il précise : “Mon père est franco-anglais. Ma mère, par contre, est à moitié russe et allemande. Mes grands-parents sont en partie finlandais et italiens. Un grand mélange, en somme.” Plus tard dans le manga, on découvre qu’il également, par-dessus le marché, métis japonais, et lui aussi un survivant de Yellow Creek. Au lecteur d’essayer d’imaginer où peut s’intercaler l’ascendance japonaise dans l’arbre généalogique décrit ci-dessus…

Le Harlock du manga Gun Frontier est d’ailleurs le seul représentant de cette lignée à se déclarer en partie japonais. L’adaptation animée de Gun Frontier préférera faire de Tochirô le seul japonais du trio, Franklin Harlock Jr. devenant 100% occidental dans l’anime.

GunFrontier_OriginesGUN FRONTIER © 1999 Leiji MATSUMOTO / Akita Publishing

Dans la plupart des autres mangas de Matsumoto où apparaissent des membres du clan Harlock, ceux-ci sont en général allemands, issus d’une longue lignée de chevaliers et de pirates. Plus précisément, le fief des Harlock serait Heiligenstadt, ville bavaroise que Matsumoto a empruntée à son film préféré, Marianne de ma Jeunesse. Le film avait été tourné dans le sud-est de la Bavière, non loin de la frontière autrichienne, près du célèbre château d’Hohenschwangau. Toutefois, s’il existe bien une ville nommée Heiligenstadt en Bavière, celle-ci se trouve en réalité beaucoup plus au nord, en Haute-Franconie (Oberfranken). De nombreux indices réunis par Animekritik suggèrent qu’il s’agirait bien, dans l’esprit de Matsumoto, de la ville d’origine des Harlock. À commencer par la proximité de Bayreuth, où Richard Wagner jouait ses opéras comme L’Anneau des Nibelungen.

Une autre coïncidence soulevée par Animekritik laisse songeur : le château surplombant la vraie Heiligenstadt, qui serait donc le véritable château de Marianne de ma Jeunesse (et donc du clan Harlock), est Schloss Greifenstein. Or ce château appartient à la famille Schenk von Stauffenberg, dont le représentant le plus célèbre n’est autre qu’un illustre borgne : Claus von Stauffenberg, qui en 1944 fut l’une des figures emblématiques de l’opération Valkyrie, une tentative d’assassiner Adolf Hitler. De là à voir dans ce personnage l’une des inspirations d’Harlock…


Comments

Comments are closed.