Kareinaru Shôjo Manga

Posted By on June 28, 2016

manga_shojo_JP© 1980 Leiji MATSUMOTO / Tôkyô Sanseisha

Titre : 華麗なる少女マンガ / Kareinaru Shôjo Manga

Date de parution : 1958 – 1964

Leiji Matsumoto a dessiné énormément de mangas shôjo au début de sa carrière, quand il signait encore de son vrai nom Akira. Il n’a jamais caché que s’il garde un bon souvenir de certaines histoires réalisées à cette époque (par exemple Natasha), il considère la grande majorité de ses mangas pour filles comme du travail purement alimentaire. Du coup, très peu d’œuvres de cette période ont fait l’objet de recueils. Kareinaru Shôjo Manga (“splendides mangas pour filles”) est l’un des rares exemples : paru en 1980, ce livre format A4 rassemble plusieurs récits shôjo dessinés par Matsumoto entre 1958 et 1964 dans les magazines de l’éditeur Tôkyô Sanseisha.

shojo_JP_1© 1980 Leiji MATSUMOTO / Tôkyô Sanseisha

On y retrouve donc les mangas Gin no Kinoko (“le champignon d’argent”, 1961); Mizu no Mori no Erika (“Erika de la forêt d’eau”, 1964); Midori-iro no Hi (“le feu de couleur verte”, 1959), Nagareboshi (“l’étoile filante”, 1961); Midori no Kuni no Mâya (“Maya de la contrée verte”, 1959) et Nemuri no Mori no Shôjo (“la jeune fille de la forêt du sommeil”, 1959). Le dessin s’inspire encore beaucoup d’Osamu Tezuka et Walt Disney, mais on trouve déjà dans ces histoires les ingrédients chers à Matsumoto : mystérieuses jeunes filles blondes, touches de science-fiction, et insectes plus ou moins humanoïdes. Deux autres récits sont inclus dans le recueil sous sous forme de résumé illustré : Gin no Tani no Maria (“Maria de la vallée d’argent”, par ailleurs plusieurs fois réédité, notamment sous le nom Midori no Tenshi) et 3-Ri no Yû Rei (“les 3 fantômes”). Le volume s’achève par une longue liste de tous les mangas shôjo dessinés par Matsumoto.

shojo_JP© 1980 Leiji MATSUMOTO / Tôkyô Sanseisha


Comments

Comments are closed.