Hotaru no Yado

Posted By on June 13, 2016

manga_hotaru_jp© 1978 Leiji MATSUMOTO / Futabasha Publishers Ltd.

Titre : 螢の宿 / Hotaru no Yado

Date de parution : 1974

Avant de connaître un succès planétaire avec ses mangas de science-fiction, Leiji Matsumoto a énormément dessiné dans des revues pour adulte. L’une d’elles est le magazine bimensuel Bessatsu Manga Action, de l’éditeur Futabasha. Il s’agit d’un dérivé de la populaire revue Weekly Manga Action, considérée comme le premier magazine Seinen (manga pour jeune homme adulte). Bessatsu Manga Action, quant à lui, se destine à un public encore plus mature. C’est dans ses pages que Matsumoto prépublie Ganso Dai-Yojôhan Dai-Monogatari, de 1970 à 1974; une fois cette série terminée, il enchaîne avec Hotaru no Yado (“l’auberge de la luciole”).

Le résumé présent sur le recueil paru en 1978 annonce la couleur : “un grand conte porno dessiné par le génial Leiji Matsumoto !” Et ce n’est rien de le dire, tant Leiji Matsumoto livre ici l’un de ses mangas les plus chargés sexuellement, sans pour autant tomber dans le vulgaire hentai. Les scènes de sexe restent en effet toujours plus ou moins dissimulées dans l’ombre, dont surgissent ici une jambe, là un visage… juste assez pour parfaitement comprendre ce que sont en train de faire les protagonistes.

Hotaru no Yado se déroule à la fin du XIXe siècle, durant la Restauration Meiji, et raconte l’étrange périple d’un étudiant nommé Adachi Futoshi (oui, comme le protagoniste de Dai-Yojôhan). Pris dans une tempête de neige, Adachi se retrouve à Niigata, une ville portuaire bordée de canaux qui commence tout juste à s’ouvrir à l’Occident. Adachi va rencontrer divers personnages aux mœurs très particulières… et tenter de survivre à cette époque de profonds bouleversements pour le Japon !

hotaru_jp© 1978 Leiji MATSUMOTO / Futabasha Publishers Ltd.


Comments

Comments are closed.