Kaitô M

Posted By on May 14, 2016

manga_kaitoM_JP
© 1985 Leiji MATSUMOTO / Kodansha Ltd.

Titre : 怪盗M / Kaitô M

Date de parution : 1985

Kaitô M (“M la voleuse fantôme”) est un récit complet en un seul volume publié en 1985 dans la collection Kodansha Science Comic. Sur une lointaine planète, l’espèce humaine a été infiltrée par des androïdes indissociables à l’œil nu des individus de chair et de sang. La mystérieuse voleuse, Lady M, est déterminée à les démasquer et à libérer ses compatriotes de la dictature mécanique. Dans sa croisade contre les hommes-machines, la belle voleuse peut heureusement compter sur l’aide d’une sympathique bande de pirates… Mais dans ce monde de faux-semblants, qui est réellement humain, et qui est secrètement un androïde ? À qui Lady M peut-elle vraiment faire confiance ?

Avec son dénouement prévisible mais inévitable, Kaitô M évoque le ton fataliste de la série des Machinners, en particulier Machinners City. On peut également deviner l’influence de Blade Runner dans cette histoire de traque d’androïdes infiltrés parmi la population…

kaitoM_1_JP© 1985 Leiji MATSUMOTO / Kodansha Ltd.

Le principe de la collection Kodansha Science Comic était de proposer dans un même volume une bande-dessinée réalisée par un grand maître du manga et un dossier scientifique d’une trentaine de pages en lien avec la thématique du manga. Bien qu’intéressante, l’idée fera long feu et à notre connaissance seulement trois volumes paraîtront. Outre Leiji Matsumoto, Gô Nagai (créateur de Grendizer alias Goldorak) et Hôsei Hasegawa (auteur de Hakatakko Junjô) participeront à la collection.

Dans le cas de Kaitô M, le dossier rédigé par Kôichirô Tamura est consacré à la robotique et à ses multiples applications. Si l’on devine que les lycéens étaient la cible de cette publication, pas sûr que l’ambiance anxiogène de Kaitô M et certaines scènes peu ragoûtantes aient contribué à susciter des vocations !

kaitoM_2_JP
© 1985 Leiji MATSUMOTO / Kodansha Ltd.


Comments

Comments are closed.