De Natasha à Maetel

Posted By on May 3, 2016

maetel_natasha_1© 2013 Leiji MATSUMOTO / Mandarake Publishing

Lorsque Maetel fait son apparition dans Galaxy Express 999 en 1977, la mystérieuse blonde tout de noir vêtue marque durablement l’imagination des lecteurs, et devient l’un des personnages les plus célèbres de Leiji Matsumoto. Pourtant, Maetel reprenait certaines caractéristiques de deux héroïnes shôjo créées par Matsumoto une décennie plus tôt : Natasha et Koshka.

Publiés en 1968, les récits mettant en scène ces deux personnages dépeignent une Russie fantasmée, qui semble devoir beaucoup à la sortie au Japon, deux ans plus tôt, du film Le Docteur Jivago (Doctor Zhivago) réalisé par David Lean. Il semble improbable que Matsumoto, cinéphile averti, n’ait pas vu l’un des plus grands succès de l’histoire du cinéma, couronné de cinq oscars. L’apparence de Natasha et Koshka semble ainsi inspirée de celle de Lara Antipova, l’héroïne du film incarnée par Julie Christie.

Comme on peut le voir sur l’image ci-contre, issue de Hi no Mori no Koshka, la future Maetel est déjà là : cheveux blonds, long manteau doublé en fourrure, et koubanka (couvre-chef d’origine cosaque) noire. Les seules différences avec Maetel sont l’écharpe et bien sûr la couleur du manteau, rouge au lieu de noir.

En 2004, toutefois, la voyageuse du Galaxy Express a rendu hommage à ses “ancêtres” dans la série animée Space Symphony Maetel. On y découvre une Maetel plus jeune, qui porte une robe pourpre et une écharpe qui renvoient évidemment aux tenues portées par Natasha et Koshka.

maetel_natasha_2© 2004 LEIJI MATSUMOTO / Shogakukan / Tsuburaya Entertainment / avex / Joy Square


Comments

Comments are closed.