L’ombre du pirate

Posted By on October 23, 2015


COSMOSHIP YAMATO © 1975 Leiji MATSUMOTO / Akita Publishing

Le personnage du pirate Albator / Harlock hante Matsumoto depuis ses débuts en tant que mangaka. Lorsque Matsumoto rejoint le projet de série animée Uchû Senkan Yamato en tant que character designer, il tente bien évidemment de faire apparaître son personnage lors de l’odyssée du cuirassé de l’espace. Sans succès. Qu’à cela ne tienne : l’adaptation de la série en manga donne à Matsumoto l’occasion tant espérée. Et c’est ainsi que Susumu Kodai rencontre le mystérieux Capitaine Harlock, au visage dissimulé sous un drap noir, à bord de son vaisseau…

Cette courte apparition tient plus du clin d’œil qu’autre chose (et d’ailleurs Harlock n’y apparaît jamais à visage découvert), mais n’est pas pour autant dénuée d’intérêt. On note par exemple que cette incarnation d’Harlock est en partie cybernétisée, tout comme son incarnation dans Diver Zero l’année suivante, et son vaisseau est déjà le Deathshadow. Il est possible que pour Matsumoto ces deux versions de Harlock sont un seul et même personnage.


COSMOSHIP YAMATO © 1975 Leiji MATSUMOTO / Akita Publishing

La version Yamato de Harlock fera enfin ses débuts animés en 2005, dans un… jeu vidéo ! Le jeu Uchû Senkan Yamato : Nijû Ginga No Hôkai de Bandai, sorti sur PS2, donne l’occasion à un certain personnage d’endosser l’identité du pirate de l’espace, et de partir naviguer les mers infinies du cosmos aux côtés d’une incarnation de Tochirô Ôyama.


Comments

Comments are closed.